Accueil > Non classé > L’art de prendre la parole en public

L’art de prendre la parole en public

Que ce soit pour une réunion d’équipe, un exposé ou une apologie, chacun de nous est amené, à un moment ou à un autre, à prendre la parole en public. Alors que certains font preuve d’une assurance et d’une sérénité innées, d’autres passent des nuits blanches à la seule idée de se retrouver face au public. Pourtant, savoir bien parler n’est pas un don, mais bien plus le résultat d’une bonne préparation. En suivant quelques conseils et en utilisant à bon escient sa voix, sa gestuelle et sa posture, on peut facilement captiver son auditoire.

Un jour, le CEO d’une banque arabe tient un exposé sur les différences entre les affaires bancaires dans les pays arabes et dans le monde occidental. Il se plante devant son auditoire et, sans un mot, tire lentement sa montre de sa poche pour la poser de côté. Puis il regarde le public, toujours sans rien dire, pour ce qui paraît être une éternité. Le temps, dit-il soudain en rompant le silence, voilà toute la différence. C’est ainsi qu’il avait commencé son exposé, et Jürg Hebeisen, instructeur en médias et coach de l’entreprise SPEAK!, se rappelle cette anecdote dès qu’on lui demande un exemple de présentation réussie.
On pourrait croire que le contenu d’un exposé détermine principalement si celui-ci sera accueilli favorablement par le public. Or, des études dans le domaine de la communication montrent qu’un auditeur ne consacre que 6 à 8% de son attention au niveau verbal, le reste revenant au non-verbal et au paraverbal (p. ex. le langage du corps ou la mimique, l’intonation ou la puissance de la voix). Ce que nous disons est donc moins important que la manière dont nous le disons. 
Tablez sur l’effet de surprise!
Prendre la parole en public, c’est un peu comme prendre l’avion: le plus important est de réussir le décollage et l’atterrissage. En d’autres termes: la première phrase sert à attirer l’écoute, la dernière doit rester en mémoire. Il faut donc soigner particulièrement le début et la fin d’un discours. L’effet de surprise est, lui aussi, le garant d’un exposé réussi: ce que le public n’attend pas l’étonne et retient son attention. Les idées originales et ingénieuses sont toujours appréciées; le mieux est d’illustrer son propos par une histoire personnelle, une image parlante ou un geste symbolique à l’aide d’un objet. De même, entrer en matière avec une question, une affirmation, voire une provocation, peut surprendre et tenir les auditeurs en haleine. La fin et la dernière phrase de l’exposé doivent également être bien préparées.

Le public veut qu’on le séduise
La condition majeure d’une présentation réussie est d’avoir une bonne image de soi. «Quand on se sent bien, on émet une énergie positive, et c’est justement cette aura qui séduit l’auditoire.» De même, «il n’est pas nécessaire de prouver pendant l’exposé que l’on est compétent: le seul fait qu’on soit invité à parler d’un sujet prouve qu’on connaît bien ce sujet», ajoute Jürg Hebeisen. Par contre, un discours en public n’est pas un one-man-show mais s’inscrit dans un dialogue. Pour ne pas ennuyer les auditeurs, il est impératif de communiquer avec eux en gardant un contact visuel et en faisant attention à sa posture, à sa mimique et à sa gestique.

Vaincre son trac
«Le stress n’a pas sa place devant un public: un orateur qui peine à parler n’est agréable à personne», constate notre coach, impitoyablement. Facile à dire, rétorquerez-vous. Pourtant, il est possible de réduire la nervosité et le trac au minimum. Se préparer à tenir un discours implique de se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Avant de prendre la parole, essayez d’éviter tout stress et de «faire un voyage à l’intérieur de vous-même». Pour arriver à vous détendre ainsi, habituez-vous à répéter des gestes simples, par exemple vous promener quelques minutes ou aller boire un verre d’eau. Une fois votre discours commencé, les dés sont jetés: vous ne pourrez changer ni son déroulement, ni sa structure. Et si vous perdez le fil? Vous pouvez préparer de petites fiches avec les idées principales. En tout cas, n’essayez jamais de tromper votre public. Il est tout à fait permis de faire une pause, de jeter un œil sur ses notes, éventuellement de boire un peu et de respirer tranquillement avant de reprendre son propos. Evitez également les idées reçues: pour vous calmer, rien ne sert de respirer profondément. Au contraire, concentrez-vous sur l’air que vous expirez. Cet air chargé de stress est nocif, chassez-le de votre corps.

10 conseils pour réussir ses discours en public 

Préparation:

1 Priorités: définir pour soi le but du discours. Indiquer a) ce dont le public devra se souvenir demain, b) ce qu’il devra avoir retenu juste après la prestation, c) ce qui doit se passer, d) ce que l’on veut atteindre. Le tout en une seule phrase, sans virgule!
2 Se dire que l’on veut convaincre, pas seulement informer.
3 Préparer son énergie: une âme saine dans un corps sain, éviter tout facteur de stress, se regarder dans un miroir (se sourire est tout à fait permis!)
4 Début/fin: le début indique comment le discours sera perçu, la fin restera en mémoire.
5 Pertinence du propos: faire passer des messages clairs et les étayer d’exemples simples.
6 Stimulus: compléter le discours par des images parlantes, des exemples personnels, des anecdotes (courtes).

Présentation:

7 Respiration: fluide! Si vous êtes nerveux, attachez-vous à bien expirer, pas à inspirer.
8 Dialogue avec le public: oser le contact visuel, adopter une posture ouverte.
9 Des pauses, encore des pauses! Les pauses sont aussi des éléments de structure, ne les négligez pas. De plus, elles témoignent de votre sérénité.
10 Soyez authentique: ne jouez pas la comédie, soyez simplement vous-même.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :