Accueil > Actualités, Réseaux sociaux > Les managers marocains se mettent au Twitter

Les managers marocains se mettent au Twitter

L’année 2010 sera sans conteste celle du Twitter au Maroc. De plus en plus de jeunes férus des technologies de l’information, de managers et d’entreprises commencent à débarquer sur ce site de micro-blogging de référence.
Outil de communication interactif avec seulement 140 caractères, Twitter est devenu un vecteur de veille et d’information pour toucher un grand nombre d’internautes surtout ceux qui utilisent l’internet 3G à travers leurs combinés GSM. Pour preuve, le nombre d’utilisateurs a dépassé la barre de 75 millions à travers le monde dont 25 millions aux Etats-Unis. Ce qui montre à quel point l’utilisation de Twitter gagne en intérêt.
Au Maroc, les usages professionnels liés à cet outil «geek» commencent à se diversifier. «Twitter est devenu ma source d’information par excellence pour suivre l’actualité liée à mon domaine de compétences à travers les tweets d’infos de Gartner Group, Oracle, IBM et des différents médias anglo-saxons», explique Amine Benneftah (@abenneftah), directeur d’une business unit d’une société de service informatique et d’ingénierie (SSII) à Casablanca.
Les médias doivent donc s’intéresser à ce nouveau type de lectorat qui n’est pas nécessairement fan de la publication des mini messages tout au long de la journée, mais qui est à la recherche de l’information fraîche et concise.
Sur un autre registre, certaines entreprises marocaines commencent à explorer les atouts de Twitter pour mieux communiquer sur les news de leurs activités surtout dans des domaines de pointe tel que le commerce électronique. «Nous l’utilisons (@marocecommerce) pour communiquer en temps réel sur les nouveaux sites marchands affiliés à notre plate-forme de paiement en ligne d’autant plus que notre cible potentielle d’achat en ligne est très branchée TIC», explique Samira Gourroum, directrice technologies et développement de la société de commerce électronique Maroc Telecommerce.

La communication des entreprises sera de plus en plus basée sur le cross-posting

Le recours à Twitter peut aussi être un outil de promotion d’un contenu existant, mais d’une manière proactive surtout compte tenu des atouts du référencement des tweets et l’utilisation croissante du moteur de recherche http://search.twitter.com. «Twitter est un relais pratique et efficace pour générer du trafic sur notre site web (@technopark) puisque nous reprenons d’une manière systématique les titres de notre site sur cette plate-forme de micro-blogging», souligne Omar Balafrej, directeur général de Casablanca Technopark.
Cette tendance d’appropriation professionnelle de Twitter explique le besoin des managers et des entreprises à communiquer avec leurs clientèles et réseaux de partenaires par des outils innovants et flexibles autres que le téléphone, le fax, l’email ou le site web. D’ailleurs, la stratégie de communication des entreprises au niveau international sera de plus en plus basée sur le cross-posting.
Un procédé par lequel on poste le même élément texte ou multimédia sur différentes plateformes : blogs, site de partage de photos, de vidéo (flickr, youtube, blogger, twitter, facebook…). Une évolution qui met à l’épreuve les responsables de communication de toute entreprise.

Rachid Jankari

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :