Accueil > Non classé > 2011 sera-t-elle l’année du daily deal et du e-commerce au Maroc?

2011 sera-t-elle l’année du daily deal et du e-commerce au Maroc?

Daily deal, comme son nom l’indique en anglais, faire des bonnes affaires chaque jour; un concept qui était initié en US et en europe par des sites proposant le concept d’achat groupé sur internet. Le site négocie avec des marques et enseignes, des remises sur leurs produits et/ou services, conditionné par un un achat d’une quantité minimale (en fonction du nombre des membres du groupe d’achat). Le concept commence à cartonner depuis 2007, mais c’est Groupon, actuellement un leader mondial de ce business model qui a fait un buzz à travers ses bons plans, surtout avec une crise économique mondiale, qui a poussé les consommateurs à devenir de plus en plus radins dans lors de leurs achats.

Au Maroc, avant même la fin du mois de janvier 2011, on a eu en ligne 2 sites proposant des daily deal sur internet (typique à celui proposé par Groupon mais avec une taille à la marocaine), il s’agit bien de mydeal.ma et hmizate.ma (lancé à peine aujourd’hui). Le 1er (relativement pionnier sur le marché) propose des deals pour les villes de Casablanca, Rabat, Marrakech, Fes, Agadir et Tanger;  sorte de remises sur des massages, séjours en hôtels…Certains plans ont cartonné, notamment celui où on a proposé des tickets de cinéma (Mégarama) à -50%, et derrière un buzz qui a été crée. Après avoir expliqué le concept, passons alors à analyser sa viabilité, est ce un modèle économique qui peut contribuer au développement du e-commerce au Maroc? le boom que connaît ce concept n’est-elle pas conjoncturel, du fait que nous traversons une crise économique répercuté sur les revenus des ménages, et du coup sur leurs dépenses?

Une chose est sûre, le e-commerce au maroc est dans ses débuts, avec un chiffre d’affaires dépassant les 100 millions de dirhams en 2009 (en attente des chiffres 2010), et avec une forte croissance dûe essentiellement au taux de bancarisation des marocains soutenu, et avec le lancement de plusieurs sites web proposant des services de paiement en ligne (primo.ma, microchoix, epicerie.ma….), un service proposé également par certaines entreprises (Lydec, Méditel, IAM), le e-commerce au Maroc vit certainement une période de transition historique au Maroc, notamment après accordé sur la loi de finances 2011, la possibilité de disposer d’une carte d’achat de services (hébergement web, voyages…) sur des sites à l’international (carte plafonnée pour 10.000 dirhams/an).

Les sites du daily deal sur internet commencent à ouvrir la porte aux consommateurs bien avertis de faire des  »bonnes affaires », et les budgets déployés sont relativement considérables (une campagne de communication de hmizate.ma assez large; panneaux publicitaires partout à Casa et Rabat), du coup on en peut conclure, que leurs business plans tablent sur des revenues et des performances commerciales importantes.

Enfin, j’insite à signaler que ce type de concept ne peut que développer la notoriété du e-commerce au Maroc, et créera certainement une nouvelle dynamique d’une économie marocaine en plein chantier

Ahmed Benjas

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :